Eau de Javel : le joker (la tornade des pros) - Blog | CHRONOMENAGE.COM

Eau de Javel : le joker (la tornade des pros)

Que vient faire ce composé chloré caustique et toxique dans notre liste de produits naturels parfaits ? Elle vient apporter une propriété dont aucun de nos produits miracles ne peut se vanter : son pouvoir désinfectant qui tue 99 % des bactéries, virus, champignons et algues. Utilisée parcimonieusement (1 fois par semaine), elle reste l’antiseptique de choc pour les endroits incontournables que sont les toilettes. En période de grippe, elle seule apporte un assainissement en profondeur du linge de maison (qu’elle sait rendre plus blanc que blanc, grâce à son pouvoir décolorant).

Le conseil en + :  choisissez-la sous forme de pastilles, pour l’entretien des toilettes, cela évite de manipuler le flacon et de risquer d’en renverser. Et si besoin, pour désinfecter un sol, jetez 1 pastille dans 1 litre d’eau froide.

Eau de Javel : mode d’emploi

    • N’en abusez pas, préférez-lui les 10 produits miracles détaillés plus haut.
    • Si vous l’achetez pure, en berlingot, par exemple, diluez-la toujours à l’eau froide dans le bidon (une fois diluée, elle peut être additionnée à de l’eau chaude pour une action plus désincrustante des sols, par exemple).
    • Prenez garde aux éclaboussures, qui peuvent décolorer les tapis, serviettes de toilette et tous les tissus environnants (notamment les vêtements que vous portez).
  • Évitez de plonger vos mains nues dedans et protégez vos yeux et vos poumons en procédant au nettoyage fenêtres grandes ouvertes.
  • L’eau de Javel n’est pas un détergent, elle ne lave pas ! Avant de la laisser faire son travail de désinfection, il faut nettoyer (pensez au savon de Marseille) pour ôter la saleté.
  • Pas de zèle : n’allez pas mélanger de l’eau de Javel avec l’un de nos produits miracles en pensant amplifier la puissance de l’un et de l’autre ; l’eau de Javel réagit à certains acides (vinaigre, produits détartrants…).
  • Liquide et en bidon, elle se conserve au moins un an. Les berlingots ne doivent pas attendre plus de 2 à 3 mois après la date de fabrication, car alors ils ne désinfectent plus.
  • Évitez de conserver l’eau de Javel dans un contenant transparent, la Javel craint la lumière et, surtout, bannissez les ex-bouteilles d’eau ou de boisson sucrée. Même prudence pour la Javel en pastilles : rangez la boîte en hauteur, sous clé, un accident ménager est si vite arrivé…
  • L’eau de Javel n’est pas un détergent, elle ne lave pas ! Avant de la laisser faire son travail de désinfection, il faut nettoyer (pensez au savon de Marseille) pour ôter la saleté.
  • Pas de zèle : n’allez pas mélanger de l’eau de Javel avec l’un de nos produits miracles en pensant amplifier la puissance de l’un et de l’autre ; l’eau de Javel réagit à certains acides (vinaigre, produits détartrants…).
  • Liquide et en bidon, elle se conserve au moins un an. Les berlingots ne doivent pas attendre plus de 2 à 3 mois après la date de fabrication, car alors ils ne désinfectent plus.
  • Évitez de conserver l’eau de Javel dans un contenant transparent, la Javel craint la lumière et, surtout, bannissez les ex-bouteilles d’eau ou de boisson sucrée. Même prudence pour la Javel en pastilles : rangez la boîte en hauteur, sous clé, un accident ménager est si vite arrivé…